C'était à l'origine une simple nef terminée par un chevet droit ; on y ajouta au Nord une chapelle seigneuriale séparée de la nef par deux arcades reposant en partie sur une colonne centrale et accostée d'écussons frustes ; plus tard on construisit une autre chapelle au Midi et l'on éleva près du chœur une tour horriblement massive.

Les seigneur de Langan, avaient droit de supériorité, fondation et prééminence dans l'église de Langan ;

Ils y avaient leur banc, litre et enfeu, dans lequel avait été inhumé en 1650 Gabriel du Boisbaudry, seigneur de Langan, et ses armoiries y étaient gravées sur la muraille et peintes dans les verrières. On voyait au XVIIème siècle sur les vitres les armes des seigneurs de Langan.

Les seigneurs de Langan possédaient aussi jadis un enfeu près de la chaire, du côté sud de l'église et un autre près du maître-autel.

La porte flamboyante, située côté sud de l’actuelle église, date du XV-XVIème siècle, elle semble le seul reste visible de l’ancienne église.